Veyssière

Le Moulin de la Veyssière c’est une affaire de famille. Aujourd’hui, il est géré par Christine Elias, mais c’est en 1857 qu’il a été acheté par son arrière-arrière grand-père. Initialement, on y moulait du blé pour obtenir de la farine et façonner du pain dans la boulangerie attenante au moulin. Le grand-père a fait évoluer le moulin vers la confection d’huile de noix, et aujourd’hui on y fabrique également de l’huile de noisette.

Le moulin est resté presque intact, les machines sont d’époque, même l’odeur rappelle l’artisanat. On y a conservé le “travail à façon”, l’équivalent de ce que l’on appellerait aujourd’hui la prestation de service. Les habitants des environs qui ont des noyers dans leurs vergers, font sécher leurs noix après la récolte en septembre, les cassent et récupèrent les cerneaux. Après ces opérations ils apportent ces derniers au moulin pour les moudre et obtenir l’huile de noix.

Il faut 2 kilos de cerneaux pour obtenir un litre d’huile !

La production commercialisée par Le Moulin de la Veyssière provient de noix de la région, et les noisettes proviennent du Lot et Garonne.

Quand Christine Elias a repris le moulin il y a 5 ans, elle avait en tête de développer les visites, de faire découvrir le savoir-faire ancestral transmis de génération en génération. Elle a réhabilité l’ancienne boulangerie en boutique, et ouvert le moulin aux visites toute l’année, alors qu’il n’était à l’origine ouvert que l’hiver pour la production.

moulin-magasin

Le moulin a accueilli  9.000 visiteurs en 2016, et en attend d’autant plus cette année, et il partage ses secrets de fabrication à une clientèle internationale. Fort de son succès, ses produits se vendent dans les épiceries fines de la capitale, et collabore même avec un pâtissier Meilleur Ouvrier de France et des chefs locaux.

Le Moulin de la Veyssière, fort de son succès à même élargit sa gamme et produit maintenant de la farine de noix issue des tourteaux après extraction de l’huile.

Pour découvrir le Moulin de la Veyssière, rencontrer ses meuniers passionnés, et déguster leurs délicieux produits, réservez votre tour Les Délices du Périgord. Vous visiterez également Le domaine du Caviar de Neuvic et Le Domaine de l’Or des Anges, tant de trésors vous attendent !