Savoir-faire, Amuse Bouches, Amuse-bouches.fr, France, Aubeterre, artisanal, vignobles, châteaux, oenotourisme

Petit à petit, la tendance qui consiste à promouvoir l’économie locale fait son nid. Beaucoup d’entre vous ont déjà fait le pas, manger local, acheter son pain chez le boulanger qui produit vraiment son pain, acheter des vêtements, des bijoux à des artisans sur les marchés. Ce sont des initiatives qui non seulement sont bénéfiques pour l’emploi, votre moral, votre porte-monnaie, mais également pour la planète. Car qui dit local, dit moins de carburant, et donc moins d’effets néfastes sur l’environnement.

Dans des grandes villes, les commerces d’un tel genre se multiplient, bien qu’il faille parfois faire le tri. A la campagne, on a de la chance, des producteurs locaux, il y en a plein, et des gens passionnés, d’autant plus.

Par exemple dans notre coin, à Pillac précisément, Cédric Roy cultive des tomates. En tout 600 pieds de tomates de 40 variétés différentes, des petits pois, oignons, courgettes, pommes de terre, et tant d’autres qui font le bonheur de nos assiettes et de nos restaurateurs. Il parcourt les marchés de la région, mais bien d’autres devraient s’inspirer de lui, car il ne cherche pas à obtenir une production massive, au contraire il cherche à obtenir des produits de qualité, et à faire perdurer des espèces d’antan, qui tendent à disparaître au profit des hybrides plus résistants, adaptés aux pesticides, plus jolis mais qui pourtant ne sont pas bénéfiques ni à notre économie ni à notre santé.

Sans compter les artisans, eux aussi font la réputation de savoir-faire à la française, qui fait tant briller notre contrée à l’international.

Les tonneliers, potiers, meuniers, les producteurs d’huile de noix, de caviar, de truffes, sont autant de métiers qui ont su perdurer grâce à la tradition ancestrale qui se transmet de générations en générations. Ces artisans sont pour la plupart très humbles, et ne vont pas d’eux-même chercher à promouvoir leur savoir-faire, et pourtant ils ont toutes les raisons de le faire ! Chez Amuse bouches, il nous tient à coeur de travailler avec eux, et de leur permettre de vous faire partager leur savoir-faire. Parce que si l’on ne montre pas d’intérêt à leurs produits, ils vont petit à petit disparaître.

Plus qu’un effet de mode, nous espérons que cette tendance va perdurer et devenir le centre d’intérêt de toute l’économie.

Alors si ce n’est pas déjà votre cas, qu’attendez-vous pour rencontrer les artisans du coin ? Si vous désirez déguster de délicieux produits et en savoir plus sur la production d’huile de noix, l’élevage d’esturgeons, ou le cavage de la truffe, participez à notre tour. On parie que vous allez passer une journée inoubliable !